Les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) manifestent cet avant-midi dans la ville de Lubumbashi, précisément à Matshipisha pour protester contre la destitution de Jean Marc Kabund la veille de son poste du premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Ils brûlent des pneus brûlés sur les voies publiques. Les activités économiques sont paralysées dans cette partie de la ville. Des magasins et autres activités économiques ont fermé. Le secteur de transporte en commun est aussi affecté.

” Les combattants de la base Matshipisha sont mécontents et manifestent parce que notre Président Jean Marc Kabund a été destitué. Nous réclamons le respect de notre Président et ce qui s’est passé hier à l’Assemblée nationale n’est pas correct “, se désole un militant à Matshipisha.

La police a renforcé sa présence sur le lieu. Lors des débats sur la pétition de destitution de Kabund, la bagarre a éclaté entre députés et la plénière était momentanément suspendue avant de reprendre peu après. Kabund, président a.i de l’UDPS était absent, tout comme Jean-Jacques Mamba Kabamba, initiateur de la pétition visant sa destitution. L’élu du Mouvement de Libération du Congo (MLC) est toujours placé en résidence surveillée. Il est poursuivi pour faux en écriture et usage de faux par Simon Ntumba qui ne reconnait pas avoir apposé sa signature sur le document.

Pour rappel, Mamba reproche à Kabund notamment le militantisme et le discrédit lancé sur la chambre basse après avoir allégué que l’organisation d’un congrès coûterait 7 millions USD. Mamba avait alors adressé des correspondances à trois reprises à Kabund pour lui demander de fournir des éléments et le budget d’un congrès. Après trois lettres sans réponse, le député MLC avait alors amorcé la procédure de sa destitution.

José Mukendi
Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici