Ecoutez cet article

Le climat reste très tendu à Kinshasa entre les autorités et les leaders de la plateforme Lamuka au sujet de l’organisation d’une marche de contestation de la politisation de la CENI et le glissement en 2023, prévue ce 29 septembre 2021.

Dans un point de presse tenu le lundi 27 septembre à Kinshasa, Martin Fayulu et Adolphe Muzito, deux leaders de la coalition Lamuka, ont confirmé le début de leur marche au quartier 3 considéré comme « zone neutre » par l’autorité urbaine et interdite pour les manifestations publiques lors d’une rencontre avec les secrétaires généraux de partis politiques et plateformes politique le week-end dernier.

Sur ce, l’exécutif provincial, Gentiny Ngobila invite de nouveau les secrétaires de l’Ecidé et de Nouvel élan deux partis politiques de l’opposition, membres de Lamuka à une séance de travail, ce mardi 28 septembre, au sein de son cabinet situé à l’hôtel de ville.

« Suite à vos déclarations politiques du 27 septembre 2021 ainsi que votre requête du 25 septembre 2021 sollicitant une réunion d’harmonisation avec mes services, je vous invite à une séance de service au sein de mon cabinet (…) en date du 28 septembre 2021 à 15 heures », peut-on lire dans cette invitation parcourue par 4pouvoir.cd.

Rappelons que la marche de Lamuka organisée, le 15 septembre dernier, avait été réprimée par les forces de l’ordre après que le gouverneur de la ville province de Kinshasa ait rejeté une lettre d’information de la tenue cette dernière par les organisateurs.

JP Choél
4pouvoir

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici