Lors d’une conférence de presse ce vendredi 2 mars 2018, la majorité présidentielle (MP) s’est dite consternée suite aux morts par balle qu’a occasionnés la dernière marche organisée par le Comité Laïc de Coordination (CLC).

« Des instructions ont été données aux forces de l’ordre de n’utiliser que des balles en caoutchouc de façon qu’il n’y ait pas à déplorer des morts ou des blessés graves. Mais comme la volonté ne suffit pas pour faire de bonnes choses,  voilà pourquoi il y a eu malheureusement deux compatriotes qui ont perdu la vie. Et comme vous le savez,  les responsables de ces actes ont été appréhendés et jugés« ,  à déclaré Alain Atundu,  porte-parole de la MP.

La MP condamne en même temps la série de marche initiée par le CLC.  « Des chapelets,  bibles et crucifix brandis pendant ces marches, cachent, derrière, des ambitions politiques contraires à la constitution et à l’accord du 31 décembre. Parce que le président Kabila ne partira que par la voie des urnes« ,  a ajouté le porte-parole de la MP.

Will Cleas Nlemvo

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici