Ecoutez cet article

Martin Fayulu s’est envolé pour Mbandaka (Equateur), ce vendredi 14 décembre 2018. Il sera le deuxième candidat à la présidentielle du 23 décembre à battre campagne dans cette ville après Emmanuel Ramazani Shadary du Front Commun pour le Congo (FCC).

Fayulu se rend dans une ville réputée proche de l’opposition. Avec l’ancrage local du Mouvement de Libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba, la mobilisation ne devrait pas être si difficile. Il atterrira cependant dans une ville où visuellement Shadary est très présent : Les affiches et les panneaux géants du candidat de la coalition au pouvoir sont quasiment partout : de l’aéroport au port en passant par les grandes artères de la ville. Le candidat de Lamuka arrive également marqué par les violences ayant émaillé les derniers jours de sa campagne.

A Goma, jeudi 13 décembre 2018, il avait par ailleurs exprimé sa détermination à poursuivre son périple à travers le pays.

« Je vais continuer la campagne. Je ne pense pas qu’à l’Équateur, ils vont m’empêcher. Ils ont eu honte de l’est suite aux démonstrations que nous avons faites. Ils pensaient que l’est était leur fief mais ce n’est pas le cas. Et c’est pour cela qu’ils ne voulaient pas avoir honte de Lubumbashi, de Kindu, de Kolwezi. Shadary n’a rien reçu à Lubumbashi. Nous continuons, j’espère qu’ils ne vont pas nous arrêter », avait-il déclaré lors d’une conférence de presse.

actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici