Ecoutez cet article

Après les échauffourées survenues ce vendredi 22 avril devant le siège du parti Engagement citoyen pour le développement (ECIDE), parti cher à Martin Fayulu.

L’opposant Martin Fayulu a tenu une réunion de crise dans la soirée de ce vendredi 22 avril pour évaluer la situation et les dégâts causés par les militaires.

« La réunion de crise pour évaluer la situation du jour et les dégâts humains et matériels causés par les policiers et les militaires inciviques du régime de M. Tshisekedi vient de se terminer» a écrit Fayulu sur son compte twitter.

Et d’ajouter : « Nous ne laisserons personne prendre en otage le peuple congolais »

Toutefois, le candidat malheureux à la Présidentielle de décembre 2018, n’a pas donné le nombre d’arrestation non plus des blessés.

Les éléments de la Police nationale congolaise (PNC) ont étouffé d’une manière brutale la manifestation des fidèles de ce parti de l’Opposition contre le débat sur la loi électorale qui était traité au Palais du peuple.

Tirs de sommation à balles réelles et lacrymogènes ont été au menu. En outre, le FCC/Kabila a réitéré son refus de participer au débat sur la réforme électorale jugeant la loi bien taillé pour la réélection de Félix Tshisekedi aux prochaines échéances électorales.

Roger AMANI
Acturdc

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici