Écoutez cet article

Il a mis du temps, a réfléchi, consulté et associé des gens. Et, finalement, il a choisi d’y aller. Le technocrate change de casaque. A une année de la présidentielle, Augustin Matata veut jouer les premiers rôles.

« L‘homme à la cravate rouge » lance son parti, le leadership et la gouvernance pour le développement (LGD). Et c’est parti pour tout chambouler en 2023. L’organisation politique de l’ancien Premier ministre ambitionne de produire un nouveau type des leaders pour la société congolaise afin de restituer au Congo-Kinshasa et à l’Afrique, sa grandeur et sa dignité.

LGD, école d’excellence…

Parce qu’aucun pays ne peut se développer sans un leadership fort et une gouvernance de qualité, le sénateur Matata a décidé de créer le LGD. « Votre parti politique pour le changement », tel est son slogan. Reconnu comme la crème intellectuelle et le meilleur chef du gouvernement de la troisième République, Matata Ponyo veut se multiplier. Ainsi, son parti se présente déjà comme étant une école politique d’excellence, promotrice des énergies nouvelles et des intelligences révolutionnaires dont la RDC a besoin.

Matata, de technocrate en politique

L’élu du Maniema et sa garde rapprochée avaient fait monter le suspense, refusant d’en dire plus sur ses projets, restant aphone sur son avenir politique. Même si la stratégie politique a été bien fignolée, le flou était bien entretenu. Le leadership que l’homme de la « bonne gouvernance » incarnait ne pouvait plus se coffrer derrière un autre acteur politique. D’aucuns lisaient déjà ses intentions de leader politique dans ses faits et gestes. Et le voilà se dévoiler derrière sa machine politique. Une forteresse où il compte traîner derrière lui des millions d’adhérents.

Les hommes de son sérail précisent que la formation politique de Matata est une dynamique face au blocage de la société congolaise, laquelle doit désormais avancer sous une nouvelle vision.

LGD! est déjà en marche avec son équipe de communication. Le clip de lancement a été lance. Bientôt son site Internet, son compte Twitter, sa page Facebook, selon un proche du nouveau leader politique.

Patrick Mputu
Ouragan

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici