Ecoutez cet article

Dans une lettre dont Bosolo.tv a pris connaissance ce mardi, le sénateur Matata Ponyo se dit prêt à collaborer avec le bureau du sénat pour éclairer l’opinion sur cette situation.

« Je vous informe que je suis disposé à rencontrer le bureau du sénat pour lui fournir des éléments de réponses en rapport avec les accusations portées contre ma personne dans ce réquisitoire du PG » a écrit Matata Ponyo au bureau du sénat. À lui d’ajouter : « tenu de la gravité des accusations et de la complexité du sujet au centre du réquisitoire, à savoir le paiement de la dette extérieure et dans le souci de fournir aux membres du bureau des réponses pertinentes afin de leur permettre judicieusement sur des dossiers qui remontent à près de dix ans depuis leurs traitements, je vous demande un délai d’une semaine à partir de la date de la réception dudit réquisitoire, je serai disposé être reçu en date du lundi 5 juillet prochain« .

Rappelons que le procureur général près la cour constitutionnelle a encore déposé un réquisitoire au bureau de la chambre haute du parlement pour solliciter l’instruction à charge du sénateur Matata Ponyo pour détournement des fonds destinés à l’indemnisation des victimes de la mesure de Zaïrianisation estimé à 140 millions de dollars alors premier ministre en République Démocratique du Congo.

Jean Désiré Mukanz
Bosolo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici