Christophe Itofo, le porte-parole du G7 et du Rassemblement de l’opposition à l’Equateur a été agressé samedi à son domicile à Mbandaka.

D’après le récit de la victime, un inconnu muni d’armes blanches s’est introduit dans sa parcelle vers 21 heures, a forcé la serrure de sa maison avant de tenter de le poignarder.

« Quand on s’est croisé, il m’a blessé avec son couteau et a cassé ma main. Grace à ma belle-mère qui était dans la pièce, on a fait appel aux voisins qui sont parvenus à le maitriser », relate M. Itofo, ajoutant qu’il s’en est sorti avec quelques blessures.

Amené à la police pour être attendu, le présumé criminel se serait échappé quelques minutes plus tard selon la police, rapporte le porte-parole du Rassemblement à Radio Okapi, avant de dénoncer un complot contre sa personne.

Saisis du dossier, le procureur du tribunal de paix et le commissaire urbain de la police à Mbandaka ont promis des poursuites judiciaires contre ces policiers.

7sur7

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici