Le gouvernement congolais est déterminé à recourir à tous les moyens légaux jusqu’à obtenir la levée des sanctions européennes qui frappent 15 de ses personnalités.

A en croire le porte-parole du gouvernement, joint par 7sur7, jeudi 11 octobre, « il est ici question de rétablir ses dignitaires congolais dans leur droit d’autant plus qu’il en va de leur réputation ».

« il n’y a aucun intérêt matériel dans cette démarche mais il est question de notre réputation, en tant que père de famille et homme politique. Nous avons droit à ce que notre réputation sois intègre », affirme Lambert Mende.

Pour le ministre de la communication, les sanctions de l’UE qui du reste, violent tous les principes qui régissent les relations internationales, n’ont pas lieu d’être maintenues.

« ce que le gouvernement attend de l’Union Européenne c’est le retrait pur et simple de ses sanctions », a-t-il conclu.

Plusieurs personnalités congolaise dont Mende, Emmanuel Shadary…ont été sanctionnées depuis 2017 pour entre autre violation de droits de l’homme, entrave aux principes démocratiques…

Élysée Odia

Joseph Kabila à L’Union Européenne : “... "Nous voulons avoir des élections apaisées pendant et même après, sans violence", a déclaré le Président Joseph Kabila dans une interview exclusive a...
L’Union européenne prolonge d’un an les sanctions ... L’Union européenne vient, dans un communiqué diffusé ce lundi 10 décembre, de prolonger pour une année les sanctions contre 14 autorités congolaises ...
Sanctions contre Shadary : Fayulu appelle l’... Ce samedi, en meeting à Kisangani (Tshopo), Martin Fayulu a appelé l'Union Européenne à ne pas céder à ce qu'il a qualifié de "chantage" des autorités...
RDC : l’UE se prépare à prolonger lundi ses sancti... A en croire Associated Press (AP), l’agence de presse américaine, des hauts responsables de l’Union Européenne (UE) ont laissé entendre qu’il est fort...
Fayulu à Mende : « Si je suis un poids plume et qu... Le candidat président de la République de la coalition de l’opposition LAMUKA, a répondu ce dimanche 2 décembre 2018, au coordonnateur de la cellule c...

Poster votre commentaire