Ecoutez cet article

Le ministre provincial de l’intérieur, de la ville-province de Kinshasa, Dolly Makambo, est attendu ce lundi O4 novembre à l’Assemblée provinciale de Kinshasa où il devra fournir, aux représentants du peuple, des explications sur le meurtre, par l’un de ses gardes du corps, de l’administrateur général du centre de santé Vijana, Belvis Ilo, commis le mercredi 30 octobre.

« Nous attendons la présence du ministre pour lui poser plusieurs questions. En tant que législateur nous ne voulons pas nous impliquer dans la procédure judiciaire qui est déjà en cours. Le ministre viendra pour se défendre. S’il ne rencontre pas les préoccupations, il est possible que les députés exigent sa démission », a précisé le rapporteur de l’APK, Junior Nembalemba sur Top Congo.

Dolly Makambo et Cie étaient de nouveau, samedi 02 novembre, devant la haute cour militaire dans l’affaire du meurtre de l’AG de Vijana. La partie défenderesse avait soulevé l’exception d’inconstitutionnalité quant à la procédure de flagrance et demandé à la haute Cour de surseoir à la procédure. Une demande que la haute cour avait rejetée.

Entretemps, les réactions se multiplient pour exiger la démission du ministre provincial de l’intérieur, Dolly Makambo. La dernière en date est celle du chef de l’Etat qui a demandé que justice soit faite rapidement et que le gouvernement revisite les dispositions relatives à la protection des officiels par la police nationale », indique le compte-rendu du conseil des ministres du vendredi 1er novembre.

Djodjo Vondi
MCP

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici