Ecoutez cet article

Le député provincial Mike Mukebayi Nkoso a, dans une interview accordée à Actu30.cd ce jeudi 28 octobre, décrié l' »unilateralisme » dans la gestion de l’Union Sacrée de la Nation, plateforme majoritaire au Parlement et initiée par le chef de l’État, Félix Tshisekedi, après son divorce d’avec le Front Commun pour le Congo (FCC) de l’ancien président, Joseph Kabila.

Selon ce député proche de Moïse Katumbi, entre l’Union Sacrée de la Nation et Ensemble pour la République, la rupture est irréversible.

« C’est clair ! Ça va se décider à l’issue des consultations que le chef de mon parti va entreprendre sur place ici quand il va arriver à Kinshasa. Je peux déjà vous dire que la rupture est quasi irréversible, on va vers la rupture », a-t-il déclaré à Actu30.

Par ailleurs, l’élu de la commune de Lingwala à Kinshasa a noté que son parti n’a plus de place dans l’Union Sacrée.

« Nous n’avons plus de place dans l’Union sacrée. Il y a trop d’incompréhensions, trop de malentendus, nous ne nous y sentions plus à l’aise, nous sommes gênés aux entournures, on ne nous laisse plus d’espace. Tout le temps, on nous accuse de rechercher des postes », a-t-il renchéri.

Pour Mike Mukebayi, Ensemble pour la République n’est pas associé aux « choses sérieuses » dans l’Union sacrée de la Nation.

« Face aux choses sérieuses que nous devons faire ensemble, jamais nous sommes associés. Vous savez que mon chef avait été le premier à décrier le fait qu’il n’y avait pas de cadre de concertation à l’Union sacrée », a-t-il ajouté.

Pour rappel, après l’entérinement et la prestation de serment de la nouvelle équipe de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dirigée par Denis Kadima, Ensemble pour la République, le Front commun pour le Congo et LAMUKA de Martin Fayulu ont formé un bloc patriotique. Ils ont, par ailleurs, appelé à une marche le 06 novembre prochain pour protester contre une « CENI politisée » et réclamer un processus électoral transparent.

En même temps, Moïse Katumbi a annoncé des consultations des forces vives du pays avant de décider sur son avenir au sein de l’Union sacrée de la Nation.

Emery Yakamua
Actu30

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici