Ecoutez cet article

Après une longue procession à pied, Moïse Katumbi est arrivé au lieu du meeting.

Le numéro 1 d’Ensemble pour la République a, dans son adresse, déploré les conditions extrêmement difficiles dans lesquelles vivent les populations de cette partie de la République démocratique du Congo (RDC).

Pas d’infrastructures routières, moins encore de l’électricité, le constat est amer. Une nouvelle offre politique s’impose, Katumbi expose sa vision pour un » nouveau Congo » où tous les citoyens jouissent des potentialités que regorge le pays. Pour y arriver, celui qui avait porté la candidature de Fayulu en 2018 sollicite l’accompagnement de toutes les filles et tous les fils du Haut-Uele en particulier, et les Congolais en général. Puisque la tâche est très lourde, Katumbi dit venir « sceller un pacte avec la population afin de changer les choses ensemble ».

« Je suis venu à pied voir de mes yeux l’état des infrastructures à Isiro. Il n’y a pas de route, pas d’électricité. Alors que les Congolais ne réclament que le développement. Je suis venu sceller un pacte avec vous pour qu’on change les choses ensemble », a-t-il expliqué sous les ovations de la population.

Ayant un profond respect pour les autorités traditionnelles, Katumbi a saisi cette occasion, pour échanger avec le grand chef Mayogo Mazobo d’Isiro.

Reagan Ndota
Ouragan

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici