Ecoutez cet article

Décédé depuis le 13 février 2014 à Paris en France, l’artiste musicien King Kester n’a pas été enterré à Kikwit malgré les doléances de ses fans auprès des autorités de Kinshasa qui lui ont érigé une jolie pierre tombale au cimetière Entre Terre et Ciel.

Ainsi, les autorités de Kikwit ont voulu offrir une statue à l’honneur de ce grand artiste musicien congolais. Ce samedi 20 février 2021, c’est avec stupéfaction que les curieux ont découvert cette statue qui ne ressemble en rien à cette icône de la musique congolaise. « Ce n’est pas notre King » clament les kikwitois. « C’est un chinois ».

Très fâchée, la population de Kikwit ne jure que sur la démolition de la statue dévoilée samedi 20 février par le maire de la ville. Du côté des autorités qui ont offert ce monument à la ville, personne ne veut assumer sa responsabilité.

Joël Imbole
Bosolo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici