Ecoutez cet article

Adolphe Muzito a accusé, ce mercredi 21 novembre, la « base » d’être à l’origine de la division de sept leaders de l’opposition, ayant récemment désigné Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition à Genève (Suisse).

“La trahison est venue de vous, qui êtes de la base. De notre côté, nous avons choisi notre candidat parmi les sept comme convenu avec vous. Puis un jour, deux jours après, nous avons appris que la base a refusé. C’est vous (base ndlr) qui nous avez divisé. Cherchez à trouver un compromis puisqu’en ce qui nous concerne, nous avons déjà fait notre choix. J’étais resté pour vous le ramener (Martin Fayulu ndr). Il est le candidat commun de sept leaders de l’opposition, et devient le candidat unique de l’opposition”, a déclaré Aldophe Muzito lors du meeting qui a suivi l’arrivée de Fayulu à Kinshasa.

Adolphe Muzito, initiateur du regroupement politique “Nouvel Elan”, invite également les militants à s’impliquer durant la campagne électorale, et réaffirme, par ailleurs, leur détermination à obtenir des élections sans machine à voter.

“Tout se retrouve à présent entre vos mains, préparons cette élection et nous la gagnerons. Mais il faut que ça soit une bonne élection, sans fichier corrompu et sans machine à voter”, a-t-il ajouté.

actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici