Ecoutez cet article

Martin Fayulu salue l’éveil de conscience des jeunes musiciens congolais.

Le président national de l’Ecidé s’est prononcé jeudi sur Twitter. Le leader de Lamuka a mis en exergue la clairvoyance de ces artistes exprimée dans le contenu de leurs chansons.

« Je salue la clairvoyance des jeunes musiciens congolais dans leurs interrogations-interpellations à travers les chansons telles que : Nini Tosali te, Peuple Aboyi RAM, Lettre à Ya Tshitshi, Le Président a été Nommé, Politicien Escroc… Se ressaisir, comme peuple, est un devoir! », a déclaré l’ex-candidat à la présidentielle de 2018.

Bob Elvis et les deux jeunes talentueux du groupe musical dénommé Musique populaire de la révolution ( MPR) ont défrayé la chronique ces 72 dernières heures. Les tubes intitulé « Nini Tosali te » du MPR et Lette à ya Tshitshi » de Bob Elvis interdits de diffusion par la commission nationale de censure ont créé un tollé général au point de susciter la réaction des diplomates occidentaux accrédités en République démocratique du Congo.

Sous pression, la ministre de la Justice a décidé mercredi de lever l’embargo imposé à ces deux chansons, tout en demandant des explications aux responsables de la commission de censure placée sous sa tutelle.

Ouragan

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici