Ecoutez cet article

Le président du Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus Électoral, « CNSA », est monté au créneau mercredi 21 novembre dernier, pour mettre en garde tout acteur politique qui tentera de semer la confusion au sein de l’opinion en cette période électorale.

Pour Joseph Olenghankoy qui s’exprimait à l’occasion de la communication des résolutions prises par le CNSA sur le processus électoral, il faut tout que tous ceux qui doutent encore de la tenue ou du bon déroulement des élections, reviennent à la raison et se mettent en ordre de bataille pour obtenir la victoire des urnes.

« Aujourd’hui ceux qui hésitent encore doivent se mobiliser comme un seul homme pour aller chercher la victoire des urnes et non la victoire des troubles dans le pays. Tout homme politique ou femme politique qui amènera un discours de provocation qu’il soit du pouvoir ou de l’opposition, il sera livré aux yeux de notre peuple », a déclaré Joseph Olenghankoy.

Le président du CNSA souligne en outre, que la République Démocratique du Congo n’appartient pas à deux camps politiques.

« Ce pays n’est pas des gens du pouvoir et non plus de ceux de l’opposition. La RDC appartient à l’ensemble de congolais. Et c’est ensemble que nous devons relever le défi vis-à-vis de notre peuple », a-t-il martelé.

Selon Olenghankoy, repousser les élections ne serait-ce que d’une minute par rapport à la date prévue par la Commission Électorale Nationale Indépendante, risque de plonger le pays dans le chaos.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici