Après avoir passé 48 heures en garde à vue dans une cellule de la coordination de la police, l’ancien ministre de la santé, Oly Ilunga, a été relâché ce mardi 17 septembre dans la soirée et placé en résidence surveillée.

Accusé d’avoir détourné les fonds destinés à la lutte contre Ebola, son dossier a été transféré au parquet près la Cour de cassation.

Oly Ilunga pourra ainsi comparaître en homme libre et présenter ses moyens de défense devant cette juridiction.

L’ancien ministre de la Santé a l’interdiction de quitter le territoire national jusqu’à nouvel ordre.

Dans son camp, on dénonce un règlement de compte familial contre cet ancien médecin privé d’Etienne Tshisekedi, père biologique de l’actuel chef de l’État congolais.

MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici