Ecoutez cet article

Le président de la République a pris, le dimanche 4 juillet, 5 ordonnances présidentielles qui ont été lues lundi 5 juillet sur les antennes de la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC) par son porte-parole Tharcisse Kasongo Mwema Yamba Yamba. Aux termes de la première ordonnance, Mme Malanga Kabedi-Mbuyi a été nommée gouverneure de la Banque centrale du Congo, en remplacement de Deogratias Mutombo Mwana Nyembo, dont le mandat court encore en tant gouverneur de la BCC.

La Banque centrale du Congo (BCC) sera désormais dirigée par une femme. Une première dans les annales de cette institution bancaire nationale. Elle s’appelle Mme Malanga Kabedi-Mbuyi. Ancienne chef de mission du Fonds monétaire international (FMI), Mme Malanga Kabedi-Mbuyi vient d’être portée à la tête de la BCC par ordonnance présidentielle. Elle sera secondée par deux vice-gouverneur dont Dieudonné Fikiri Alimasi et William Phambu, les désormais ex- directeur général ai de la Régie des voies aériennes (RVA). A ce poste, elle remplace Deogratias Mutombo qui est nommé président Conseil d’administration de l’Autorité de régulation et de contrôle des assurances (ARCA).

D’autre part, Thomas Batetele, Prince Leta Kalumba, Alain Kahasha Ntumba, Elongo Isemoli, Eliane Mukeni, Georges Tshilenge, Jean Nsele, Ilema et André Wameso Nkwaloloki ont été désignés comme administrateurs de la Banque centrale du Congo.

Quatre autres ordonnances ont été prises par Félix-Antoine Tshisekedi dont celles portant nominations à la tête de l’ARCA, de la RVA ainsi que celle portant création d’un service public dénommé PDDRC.

St Augustin K.
Le Potentiel

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici