Écoutez cet article

Le tollé provoqué par les révélations de scandales sexuels dans l’Église chrétienne de la République Démocratique du Congo a fait réagir tout le monde sans exception. Alors que certains crient aux signes du temps de la fin, une autre partie demande à la population d’éviter de toucher aux serviteurs de Dieu en sachant qu’ils sont sacrés.

Pour Penielle Nsamba Kalambay, ex femme du pasteur Mike Kalambay, pasteur qui se trouve à l’instant au cœur d’un scandale sexuel, les églises en RDC doivent fermer momentanément. La mère de deux fils du chantre gospel estime qu’il serait mieux que les hommes de Dieu passent d’abord par un examen psychologique avant de reprendre la chaire. Pour elle, ce n’est pas l’église en soi qui est mauvaise mais les hommes qui assurent la gestion de cette dernière.

« Je demande qu’on ferme d’abord les Églises au Congo. Je ne dis pas ça parce que les Églises sont mauvaises, mais parce qu’il y a beaucoup qui utilisent le christianisme pour abuser des autres. Tous les pasteurs doivent passer par une évaluation psychologique avant de reprendre la chaire», a déclaré Penielle Nsamba Kalambay.

Pour rappel, il sied de noter que l’Eglise du Congo traverse un moment de turbulences énormes. Le pasteur Moïse Mbiye, responsable de l’Eglise cité Béthel déclarait le dimanche 13 mars dernier qu’il y aurait un homme de Dieu de Kinshasa qui milite pour sa chute. Pour le chantre gospel, ce pasteur aurait contacté l’une de ses proches et qu’il aurait des enregistrements sonores.

Dans un direct le mardi 15 mars dernier, Moïse Mbiye est revenu devant le micro pour annoncer qu’il ne mettrait plus les enregistrements en sa disposition sur internet. l’Homme de Dieu a indiqué que ce changement de décision est dû au fait de préserver l’image de l’Eglise corps du Christ.

Pour ce qui est de l’affaire Kalambay, le chanteuse gospel Zawadi, femme mariée et mère de 4 enfants, venue à Kinshasa pour un featuring avec le pasteur a finit dans le lit de l’homme de Dieu en lieu et place du studio d’enregistrement. Selon la jeune dame, ils auraient couché ensemble à trois reprises.

Gaël Hombo
Acturdc

SOMBA,TEKA Ofele

1 COMMENTAIRE

  1. Chère sœur Pennielle, au lieu d’exiger la fermeture temporaire des Eglises chrétiennes en attendant une évaluation psychiatrique des pasteurs, tu devrais par contre demander la révocation totale du Christianisme sur toute l’étendue de la RDC tenant compte de son inefficacité totale dans la société congolaise. Je ne connais pas ton niveau d’études. Cependant, je te rappelle qu’une observation approfondie de la performance de l’Eglise Chrétienne en RDC a toujours été catastrophique. L’Eglise Chrétienne dans notre pays a toujours été le nid de prostitution. En guise d’illustration, le Roi Leopold II du Royaume de Belgique avait recommandé aux missionnaires Catholiques qui venaient en RDC de coucher avec les femmes de leurs fidèles. Dès lors, savez-vous combien d’abus sexuels les prêtres catholiques ont perpétrés et continuent à perpétrer en RDC et à travers le monde? A quoi servira l’examen psychologique que tu proposes ? Qui va l’entreprendre en RDC, un pays où le niveau de l’aliénation mentale a atteint son paroxysme ? N’as-tu pas d’yeux pour réaliser que presque toute la classe politique congolaise est sexuellement délinquante ? Si tu étais intelligente et comprenaient la dynamique des mœurs et coutumes de la RDC, tu conclurais que l’Islam est la religion par excellence qui s’accommode aux habitudes des congolais. Il est difficile qu’un homme se satisfasse d’une seule femme. Il ne s’agit pas d’un problème psychologique mais d’un héritage biologique et culturel qui se transmet de génération en génération. La nature masculine a toujours été déviante et le sera toujours aux dires des psychologues évolutionnistes. Cette déviance se justifie par la promotion de la polygynie soutenue par la femme elle-même dans nombre des pays. Au lieu d’accuser nos pasteurs de délinquance, il serait sage de recommander une révision de l’applicabilité du Christianisme en RDC. Le Christianisme n’a pas de place en RDC. Le Christianisme a aliéné le Congolais au point de le rendre confus. Le Christianisme est une religion déconnectée des mœurs et traditions Congolaises. Le Christianisme constitue une véritable antivaleur au progrès de la RDC. Pour preuve, la plupart des Calotins ont des enfants et procréent quotidiennement malgré leur célibat. En adhérant à l’Islam, beaucoup de pasteurs Congolais que l’on accuse à tort deviendraient des fervents prédicateurs et serviteurs de Dieu. Le Congolais est tellement aliéné mentalement qu’il apprend difficilement.
    Ton frère en Christ Zacharie Bilenge Mwadi Wanyama

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici