Ecoutez cet article

Une messe d’action de grâce est organisée en ce moment en la Cathédrale Notre Dame du Congo (NODACO) pour rendre hommage aux victimes de la marche du 25 février dernier. C’est notamment le cas de l’activiste Rossy Mukendi qui a été abattu lors de ces manifestations.

Mais pendant que s’organise cette messe, la dépouille de l’activiste est toujours entre les mains des autorités qui ont effectué une 2ème autopsie à en croire le père de Rossy Mukendi qui s’est confié à ACTUALITE.CD. Il a demandé par ailleurs qu’on lui rende tout simplement le corps de son fils.

« J’ai très mal au cœur en ce moment. Je suis venu pour qu’on me remettre le corps de mon fils et que je puisses organiser les obsèques. Tout a été déjà dit et je veux seulement qu’on me restitue sa dépouille pour l’enterrer dignement. On n’a déjà procédé à l’autopsie, je veux tout simplement qu’on me remette son corps. La 2ème autopsie a été faite bien que je n’ai pas la date en tête. Je suis aujourd’hui à cette messe parce que je suis chrétien et que mon fils l’était aussi. Il a été abattu dans une église raison pour laquelle je suis venu honorer sa mémoire. Le combat de mon fils était digne, plein de loyauté ; c’était un combat d’alternance », a-t-il dit.

On rappelle que cette messe est organisée à l’initiative du Comité Laïc de Coordination (CLC).

Michel TOBO

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici