Écoutez cet article

Le député provincial de Kinshasa Peter Kazadi a, dans une interview accordée à la Rédaction d’Actu30.cd ce jeudi, affirmé que l’ex président de la RDC, Joseph Kabila, ne peut plus se présenter à une élection présidentielle, car étant revêtu du statut de sénateur à vie.

« Joseph Kabila ne peut plus postuler à la Présidence de la République. C’est une rêverie. Il est revêtu du statut de sénateur à vie, il faut qu’il arrête de vivre, il meurt, il ressuscite et il reprend une nouvelle vie. Il ne peut renoncer à son nouveau statut », a dit ce cadre de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).

Kabila ovationné par des Kinois ?

« Il incarne un certain charisme par rapport aux fonctions qu’il a assumait. C’est un leader politique. C’est normal que s’il passe que les curieux qui ne l’avaient pas vu lorsqu’il était président, cherchent à le toucher », a soutenu Peter Kazadi.

S’agissant de la rumeur sur la nomination de Vital Kamerhe, président national de l’Union pour la nation congolaise (UNC), au poste de premier ministre de la République, Me Peter Kazadi préfère ne pas y accorder crédit.

Félix Tshisekedi a un bilan positif à présenter, ce sont les journalistes qui combattent ces actions en les critiquant

Maître Peter Kazadi, a affirmé que le président Tshisekedi a un bilan à présenter à la population congolaise en 2023.

« Ce qui est vrai est que nous n’avons pas suffisamment vulgarisé les actions du président de République. Demandez aux médecins ce qu’ils gagnaient avant 2019 et ce qu’ils gagnent aujourd’hui, c’est presque le triple. Les enseignants vous diront qu’ils gagnaient septante mille francs, aujourd’hui, ils gagnent au-delà de 250 mille francs congolais. Mais ce qui reste vrai et que le mal était tellement profond que ces réalisations ne suffisent pas pour satisfaire les congolais. Nous sommes encore dans le mandat, le travail est en train d’être fait. Les congolais vont sentir l’impact des mesures prises par le gouvernement. Il y a des congolais de mauvaise foi qui ne veulent rien admettre, pour eux rien n’est fait », a-t-il déclaré.

L’autre problème, selon lui, ce sont les journalistes qui n’accompagnent pas les actions du chef de l’État.

« Le manque de communication dans les actions de Felix Tshisekedi incombe aux journalistes qui ne veulent pas regarder ce qui est positif, ils ne vulgarisent que ce qui est mauvais. Les journalistes ont aussi pour rôle de parler de qui marche à côté de ce qui ne marche pas. Aujourd’hui, nous avons des militants en tenue de journalistes qui passent de heures à injurier les politiciens. Comment voulez-vous que les actions du gouvernement soient visibles alors que les militants des partis politiques sont là pour combattre ces actions? », s’est interrogé Peter Kazadi.

Ce député provincial de Kinshasa est formel, l’UDPS se prépare pour les élections de 2023.

Rachel Kitsita
Actu 30

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici