Les députés Christophe Kitambala Kalonda et Yannick Lumbu Ngoy ont écrit séparément, ce mardi 19 mai, à la présidente de l’Assemblée nationale pour lui signifier qu’ils n’ont pas signé la pétition initiée pour la déchéance du premier vice-président de l’Assemblée nationale. Élus respectivement de Moba et de Lubumbashi, ils dénoncent un “faux et usage de faux et un faux en écriture”.

Dans leurs lettres, ils se disent “surpris”” de voir leurs noms et leurs signatures “tronquées et trafiquées” sur la liste des pétitionnaires alors qu’ils sont bloqués à Lubumbashi depuis le mois de mars.

“Je suis à Lubumbashi en confinement depuis le 22 mars 2020, et c’est à partir d’ici que j’ai été surpris d’avoir identifié mon nom et une signature tronquée insérée parmi les pétitionnaires. Je dénonce haut et fort, cette manœuvre qualifiée par notre législation des faux en écriture puisque n’ayant pas été consulté en aucune façon à cette démarche (…) je vous confirme madame n’avoir pas engagé ma personne dans cette pétition” écrit le député Christophe Kitambala.

Pour sa part, Yannick Lumbu certifie n’avoir pas engagé sa personne dans cette démarche visant à déchoir Jean Marc Kabund. “ Pour cause de covid-19, j’ai quitté la capitale Kinshasa pour Lubumbashi depuis le 18 mars aux fins du confinement en famille. C’est en parcourant la pétition que je suis étonné de voir mon nom mal écrit et une signature trafiquée figurer parmi les pétitionnaires alors que je n’ai point été consulté quant à ce. Cet acte immoral ne constitue ni plus ni moins qu’un manque de respect à mon endroit, et seul son auteur en connaît les raisons l’ayant motivé à commettre cette illégalité (…) je vous certifie madame n’avoir pas engagé ma personne dans cette pétition”, peut-on lire dans la lettre du député Yannick Lumbu Ngoy.

Les deux parlementaires se réservent le droit de saisir la justice pour “faux et usage de faux” et ” faux en écriture”. Bien avant eux, le député Simon Mpiana Ntumba avait écrit à la présidente pour dénoncer aussi un “faux en écriture”.

Berith Yakitenge
Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici