Ecoutez cet article

13 morts, 113 blessés graves, tel est le bilan de la pluie torrentielle, qui s’est abattue le vendredi 22 novembre dans la cité de Ndjoko-Punda, située dans le territoire de Luebo (au Kasaï). 8 700 personnes vivent aussi sans abris sous la belle étoile après ces fortes précipitations. 2 500 maisons ont été détruites.

Des écoles (38 pour le primaire et 24 du secondaire) ont été également détruites. Les victimes de cette pluie ont été secourues par l’Asbl SANRU, répondant à l’appel du gouvernement provincial pour une assistance humanitaire.

Ces chiffres sont communiqués par le chef de secteur qui lance un SOS aux autorités provinciales et aux humanitaires, craignant une pénurie en produits agricoles dans les jours à venir.

“C’est presque tous les champs de mon secteur qui sont abîmés. Nous pressentons que d’ici un ou deux mois, nous allons arriver à une carence parce qu’on n’a pas des produits agricoles ici”, s’inquiète Eric Joel Babitu.

Le chef de secteur de Luebo indique que “jusqu’à l’heure où il est, nous n’avons vu aucune intervention”, allusion faite à l’inaction du gouvernement provincial.

Assistance humanitaire dans le grand Équateur

Après l’étape de Gemena, le ministre des actions humanitaires et solidarité nationale est arrivé à Zongo et Libenge, dans la province du Sud-Ubangi.

Steve Mbikayi est porteur d’une assistance du gouvernement aux populations victimes des inondations dans cette partie du pays.

“Nous sommes venus aujourd’hui à Zongo parce que nous savons que la population a été touchée par un problème”, avait-il fait savoir devant les victimes en leur annonçant l’arrivée prochaine du Président de la République.

“Il viendra ici pour vous montrer qu’il vous adresse toute sa compassion”, affirme Steve Mbikayi.

Ces deux dernières semaines, des pluies diluviennes se sont abattues sur plusieurs parties du pays. À Kinshasa, où le bilan ne cesse de s’alourdir, les premières victimes ont pu être assistées par l’État. D’autres corps sans vie venaient d’être découverts jeudi dans la commune de Lemba, l’une parmi celles qui ont été touchées par ces précipitations.

Bien que provisoire, le bilan avoisine plus de 40 personnes tuées à la suite de ces fortes pluies. Après avoir effectué la ronde sur les différents sites touchés, le Président de la République avait ordonné des actions urgentes, notamment la réhabilitation de l’avenue de l’Université, coupée par une érosion à quelques mètres de l’UNIKIN.

Alain Tshibanda
Top Congo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici