Ecoutez cet article

Le président de la plateforme électorale Ensemble pour le Changement a, dans une vidéo postée sur son compte Twitter mercredi 24 octobre dernier au sujet de la marche de vendredi prochain, signifié qu’il n’y avait point de problème au sein de l’opposition.

« Moi, je suis vraiment déterminé. Soutenez vos leaders là-bas au pays et démontrez vraiment que nous sommes unis. Il n’y a qu’une seule opposition. Nous n’allons pas reculer parce que nous devons sauver le pays. N’ayez pas peur et venez avec détermination pour que le monde entier sache que les congolais veulent des vraies élections, crédibles, transparentes et inclusives », a déclaré Moïse Katumbi.

La marche du 26 octobre de l’opposition a pour objectif, de protester contre l’usage de la machine à voter et la présence des électeurs sans empreintes digitales contenus dans le fichier électoral de la CENI.

Au terme de cette manifestation, est prévu le dépôt d’un mémorandum au siège de la Commission Électorale Nationale Indépendante, par les organisateurs de la marche.

Tout comme l’UDPS, Ensemble, le MLC et l’UNC avaient également annoncé mardi dernier, qu’il n’était pas question de boycotter les élections prévues le 23 décembre prochain.

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, « UDPS », a déclaré qu’elle ira aux élections avec ou sans machine à voter, contrairement aux autres partis de l’opposition, qui ne jurent que par le rejet de cet outil électoral. Une position du parti de Félix Tshisekedi qui ne cesse de susciter polémique, tant au sein de l’opinion que de la classe politique.

Jephté Kitsita

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici