Ecoutez cet article

La fédération nationale de la jeunesse de l’Union pour la nation congolaise (UNC) a, à travers une déclaration faite ce jeudi 3 décembre à Kinshasa, dénoncé des polémiques autour de l’orchestration politique de la condamnation de son président Vital Kamerhe.

Pour les jeunes de l’UNC, la justice doit au regard de ces révélations tiré de conséquences et dire le droit.

»Au sujet de révélations fracassantes autour de l’orchestration politique de l’arrestation et de la condamnation du président national de l’UNC, la jeunesse nationale prie à la justice congolaise de se saisir des faits ainsi révélés pour dire le droit. », rapporte cette déclaration.

Ces jeunes ajoutent en même temps que « si rien n’est fait en faveur de leur président national Vital Kamerhe, ils prendront leurs responsabilités en tant que jeunes ».

Rappelons que le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Augustin Kabuya avait déclaré dernièrement que le dossier et procès Vital Kamerhe était géré par le premier ministre et le ministre de la justice, insistant sur le fait qu’ils sont du Front commun pour le Congo (FCC).

Des allégations rejetées par le FCC dont certains cadres notamment Constant Mutamba qui a noté que ce n’est pas le FCC qui a refusé d’accorder la liberté provisoire à Vital, ni son évacuation à l’étranger, avant d’insister sur le fait que ce n’est non plus le FCC qui veut mettre fin à l’accord de Nairobi.

Emmanuel Lufiauluisu

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici