Ecoutez cet article

Ensemble pour le changement entend activer ses témoins et bases à travers le pays à fin de collecter les “vrais” résultats à publier avant celui de la CENI.

« Je voudrais dire ici que par notre architecture des témoins nous ne laisserons pas à la Ceni et à Naanga de proclamer n’importe quel résultat. Nous avec nos témoins, nos bases politiques sur toute l’étendue du territoire national, nous proclamerons bien avant les résultats des élections et nous voudrions que Naanga puisse se conformer aux vrais résultats qui seront sortis des urnes. Nous ne nous laisserons pas ici impressionner par une CENI qui veut proclamer un résultat qui est en soit le résultat issu d’un voté électronique », a dit Delly Sesanga, secrétaire général d’Ensemble pour le Changement jeudi 22 novembre 2018 devant la presse.

Il insiste que la CENI devrait abandonner l’usage de la machine à voter non régit par la loi.

« Dans la confusion entretenue par la CENI aujourd’hui qui dit être à 70% de la préparation, dans le cas du manque de volonté évident de la part pouvoir d’aller vers des élections qui soient à la fois libres, démocratiques et crédibles, il nous reste à obtenir effectivement l’abandon de la machine à voter, la révision du fichier électoral pour que ces élections soient conformes à la loi qui régit les élections dans notre pays et en même temps, il s’impose à nous un devoir de clarté et de clarification sur l’approche stratégique sur les élections » a ajouté Sesanga.

Le président de la CENI Corneille Nangaa a confirmé la tenue des élections dimanche 23 décembre prochain avec la machine à voter.

actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici