Ecoutez cet article

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et les 21 candidats à la présidentielle du 23 décembre se sont accordés, ce jeudi 4 octobre, sur la mise en place d’une commission technique devant permettre d’approfondir certaines “questions techniques” liées au processus électoral.

Les candidats Emmanuel Ramazani Shadary, Vital Kamerhe, Martin Fayulu, Samy Badibanga, Freddy Matungulu, Daniel Shekomba, Théodore Ngoyi, Marie-Josée Ifoku, Gabriel Mokia, ont entre autres pris part à cette rencontre.

« C’était la première avec les candidats présidents de la République. Une très bonne réunion, et le maître-mot est que le 23 ( Ndlr : 23 décembre) nous devons avoir les élections. Ainsi, les candidats ont salué d’abord le fait que le processus évolue mais, en plus de ça, ils ont présenté certaines préoccupations concernant certaines questions techniques. A cet effet, les candidats et la CENI se sont mis d’accord pour qu’une commission technique soit mise en place. Et cette commission devra permettre d’approfondir toutes ces questions. Le tout dans le but de concilier les impératifs techniques de faire adhérer tout le monde au processus mais aussi de faire en sorte que le 23 décembre l’élection se tienne », a déclaré le président de la CENI, Corneille Naanga, au sortir de cette rencontre.

Les opposants ainsi qu’une partie de la société civile exigent la mise à l’écart de la machine à voter.

Japhet Toko

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici