Ecoutez cet article

Le régime Tshisekedi ne veut pas rater Moïse Katumbi. Après l’échec de la très controversée loi Tshiani sur la nationalité, c’est le tour d’une nouvelle proposition de loi sur les critères conduisant à postuler à la magistrature suprême, qui serait l’œuvre d’une structure citoyenne de la RDC.

Cette proposition de loi interdit aux Partis et/aux regroupements politiques ayant moins de 10 ans d’existence de proposer un candidat président de la République.

D’après les informations à notre possession, cette loi sera bientôt endossée par un député de l’Union sacrée, pour faire chanter l’ancien gouverneur de l’ex Province du Katanga.

Si cette proposition séparatiste de loi passe par le vote de majorité des députés nationaux à l’Assemblée nationale, Moïse Katumbi, qui a un parti qui a moins de 10 ans, n’aura pas la possibilité de briguer un mandat présidentiel.

Le richissime congolais ne pourrait pas aussi postuler comme indépendant au regard de cette proposition de loi.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici