Ecoutez cet article

Une dizaine d’agents du ministère du Plan et du Suivi de la Révolution de la modernité ont fait un sit-in, ce mercredi 4 avril 2018, devant l’Hôtel du gouvernement. Ils réclament la signature de la note de transmission à la direction de paie pour l’application de la hausse de la prime de planification.

Selon ces fonctionnaires, le barème de la prime a été revu à la hausse dans deux autres ministères (Finance et Budget) pendant qu’eux n’en bénéficiaient pas. Ils accusent le Directeur de Cabinet du ministre de Budget et son adjoint de vouloir bloquer la signature de l’accord qui était trouvé entre le ministère de budget et celui de plan et suivi de la révolution de la modernité.

«Nous sommes venus réclamer notre prime de planification. Elle est déjà perçue par les agents du ministère des Finances et ceux du ministère du Budget. Nous avons appris que, depuis 2010, ladite prime a été revue sensiblement à la hausse. Mais, nous, les agents du ministère du Plan et du Suivi de la Révolution de la modernité, nous ne bénéficions toujours pas de cette augmentation. Avec le nouveau ministre, la présidence de la République a été saisie. Il y a même eu sa délégation qui avait constaté qu’on avait raison. Le dossier a été envoyé au ministre d’Etat en charge du Budget. Nous lui avons proposé un barème et lui nous avait montré un autre. L’accord a été trouvé entre les deux ministères. Mais, depuis lors, le directeur de cabinet du ministère du Budget et son adjoint ne veulent pas signer. Nous avons fait tout ce qu’il faut mais en vain. Nous sommes venus pour qu’ils nous disent qu’est-ce qui bloque. », a dit Antoine Bukasa, l’un des manifestant, à ACTUALITE.CD.

Si la note de transmission n’est pas signée avant le mois de juin prochain, ces fonctionnaires devraient attendre jusqu’au mois de juillet pour toucher leur prime.

Djanny Ndianyama et Emma Tumagene/Stagiaires IFASIC

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici