Les éléments de la Police Nationale Congolaise, (PNC), ont dispersé ce lundi 11 mai 2020 les militants de l’Union pour la Nation Congolaise, (UNC), rassemblés devant la prison centrale de Makala.

Lesdits militants étaient venus manifester leur soutien à Vital Kamerhe, président national de l’UNC, dont le procès s’ouvre ce lundi sur l’affaire du programme d’urgence de 100 jours du chef de l’État.

“Nous voulons que la population suive le déroulement de ce procès du début jusqu’au verdict final de la justice. Nous sommes venus soutenir le pacificateur Vital Kamerhe. D’ailleurs, vous le connaissez bien. Il n’a pas commencé à travailler aujourd’hui. Il a collaboré avec Joseph Kabila et il n’a jamais été trempé dans de sales dossiers. Nous sommes sereins et nous faisons confiance à la justice”, a affirmé un militant de l’UNC, à 7SUR7.CD.

Selon un agent de l’ordre interrogé sur place, cette décision de la police est prise dans le but de faire respecter les gestes barrières contre le coronavirus.

Pour rappel, dans le cadre de la lutte contre la pandémie du covid-19, le chef de l’État Félix Tshisekedi a interdit toutes les manifestations de plus de 20 personnes sur l’ensemble du territoire national.

Live: https://www.diaspordc.com/urgent-suivez-en-direct-le-proces-de-vital-kamerhe-2/

Merveil Molo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici