Le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Kalamu siégeant dans l’affaire viol sur Mamie Tshibola qui oppose l’évêque Pascal Mukuna au ministère public a, lors de l’audience du vendredi 12 juin dernier, renvoyé la cause au 17 juin 2020.

Selon maître Jean-Claude Katende qui livre l’information à 7SUR7.CD, après l’audition de plusieurs témoins, la prochaine audience sera consacrée à l’audition de Joseph Olenghankoy et les plaidoiries de chaque partie.

“Au procès par procuration contre Pascal Mukuna, on a entendu beaucoup de témoins. Cause renvoyée au 17 juin pour audition de Joseph Olenghankoy et les plaidoiries”, a fait savoir ce membre de l’Éveil Patriotique.

Le procès Mukuna a été ouvert le 29 mai dernier. Le responsable de l’Assemblée Chrétienne de Kinshasa (ACK) détenu préventivement à la prison de Makala, est accusé de viol, détention illicite d’armes et menaces de mort, par Mamie Tshibola, veuve d’un de ses ancien collaborateurs.

Prince Mayiro

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici