Ecoutez cet article

Le président Félix Tshisekedi espère résoudre le casse-tête sécuritaire dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri.

C’est dans cette optique qu’il a demandé, au Gouvernement de saisir le Parlement pour obtenir une prorogation de 15 jours de l’état de siège décrété dans les deux provinces de la RDC riche en minerais, permettant à aux officiers de continuer le déploiement de leurs plans.

Malgré l’état de siège décrété au Nord-Kivu et Ituri, ces deux provinces de l’Est de la RDC sont toujours durement frappées par la violence des groupes armés et les massacres de civils.

Selon l’ONU, il y a chaque jour plus de sept exécutions par jour, six par les groupes armés, une par les forces de sécurité. Entre février et mars, le bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme a enregistré une hausse de 127% des violations commises par l’armée, de 64% pour la police nationale, pour l’essentiel dans l’est du pays.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici