Ecoutez cet article

Les deux agents de l’agence nationale de renseignement ( ANR), auteurs de la diffusion de la photo de François Beya dans une pièce de l’ANR, sont aux arrêts. Cette confirmation émane du président de l’ACAJ, Me Georges Kapiamba.

 » Je vous informe qu’à la suite de cette publication, nous avons obtenu l’identification et l’arrestation de deux agents là. Je suis en train de ce suivre ce dossier parce que les sanctions doivent tomber aujourd’hui contre ces agents », fait remarquer Me Georges Kapiamba.

Déçu par ce comportement des agents de l’ANR, le président national de l’ACAJ rappelle que François Beya, comme toute personne en droit, jouit de la présomption d’innocence. « Nous sommes égaux en droits et en obligations. Il n’y a pas d’histoire de rang, des riches ou des pauvres. Non, ça n’existe pas. C’est l’article 12 de Constitution », a-t-il rajouté.

Il sied de noter que la diffusion de la photo de François Beya au cachot a suscité une très vive polémique ce week-end tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la RDC. Jusque-là, les faits pour lesquels le conseiller François Beya est reproché ne sont pas encore révélés dans l’opinion. Plusieurs sources parlent cependant d’un supposé coup d’état dont il serait impliqué.

Opinion-Info

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici