Ecoutez cet article

Gandhi Djuna dit Maitre Gims s’est marié avec deux femmes : une Française qui vit au Maroc, et avec laquelle il a eu deux enfants, dont il est séparé mais n’aurait jamais divorcé ; puis une Française d’origine Malienne Demdem, épousée en 2005 et avec laquelle il a eu trois enfants. Il passe son temps entre la France et le Maroc.

Originaire de la République démocratique du Congo (RDC), arrivé en France à 2 ans, le chanteur a souvent parlé de ses démarches pour l’obtention de la nationalité française.

MAÎTRE GIMS ET LA NATIONALITÉ FRANÇAISE, UNE LONGUE HISTOIRE

Dans un portrait publié en 2013 dans Libé, on lit : «J’ai fait les tests de langue il y a quelques années, mais je me suis senti humilié avec leurs questions. Il y avait des photos de femmes faisant le ménage ou la cuisine et on me demandait de dire ce qu’elles faisaient. J’ai préféré sortir de la salle. Dans ma tête, je me suis toujours senti français, j’ai toute ma vie et mes repères ici», précise-t-il. Il assure qu’il s’y collera de nouveau dès qu’il aura un peu de temps.

En 2015, à la question du Parisien «Avez-vous obtenu la nationalité française aujourd’hui ?», il répond : «Non. Toujours pas. Ça prend tellement de temps. Je n’ai pas renoncé, mais il y a tellement de démarches, de rendez-vous… Et je pense que c’est même plus long pour quelqu’un comme moi, connu, qu’on surveille d’autant plus. Du coup, parfois, je me dis : en fait, je suis un artiste africain.»

En février 2016, il déclare sur France 2, à propos de sa naturalisation : «je le souhaite et ça ne saurait tarder, j’ai reçu un appel du gouvernement pour devenir Français donc je vais y aller, ça y est».

En décembre 2016, il affirme, sur le plateau d’ONPC, toujours sur France 2, qu’il n’a pas la nationalité française.

En 2017, le chanteur aborde la question, cette fois en chanson, dans le titre Ana Fi Dar : «Si je prends la nationalité française, j’ai bien peur de devoir accepter de rejoindre les militaires, et de rafaler sur des javons démunis, sans ami, sans abri cachés vers le sud de l’Équateur».

Le 18 mars 2018, au micro d’Europe 1, le chanteur déclare : «Je ne suis toujours pas Français. J’avais fait une première demande qui m’avait été refusée. Je n’ai pas compris pourquoi. Je ne sais pas.»

L’ÉPISODE D’UN ENFANT PRODIGE !

En janvier 2020, l’artiste musicien de renommée internationale Maître Gims est dorénavant porteur d’un passeport diplomatique de la République démocratique du Congo.

Bien que congolais, Maître Gims n’a jamais voulu s’affirmer ouvertement parce qu’il attendait la nationalité française où battait son cœur. Il a fallu sa sortie médiatique hasardeuse lors de la Saint Sylvestre où l’artiste refusait tout vœux de Noël et de bonne année prétextant qu’il est musulman. Le ministre français de l’intérieur, Gérald Dermanin lui avait à son tour répondu: les propos du rappeur Gims sur l’islam ne sont pas « une bonne preuve d’assimilation ». Le voilà six jours après la nouvelle tentative manquée d’obtention du passeport, il s’est rendu compte de son pays d’origine.

D’après nos confrères de eventsrdc.com, la star planétaire Gims s’est entretenue avec le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, ce dimanche 30 janvier 2022 dans la soirée.

Après un long échange avec le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshisekedi, Maître Gims a confié à notre source, l’obtention de son passeport diplomatique.

« C’est la première fois que je le rencontre. C’est quelqu’un de très charismatique. Honnêtement, nous avons parlé de choses qui vont faire avancer le pays sur le plan culturel. C’est pour la musique. Vous n’êtes pas sans savoir que le Congo a été immortalisé à l’UNESCO avec la rumba. Donc, je pense que nous avons une carte à jouer. Je pense que c’est notre rôle aujourd’hui en tant qu’ambassadeur de la musique congolaise à travers le monde même si on a évolué en France », a déclaré Maître Gims.

Opinion-info

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici