Ecoutez cet article

« Il a tellement peur qu’il veut aller aux élections avec les moyens de l’Etat, son oncle à la Cour C, son cousin à la tête de la CENI et sa nièce comme secrétaire exécutif national adjoint. Ça ne marchera pas. En 2023, son mandat ne sera qu’une parenthèse de l’histoire de la RDC », a-t-il écrit.

L’ancien candidat malheureux à la présidentielle de 2018 n’a jamais caché son opposition à Félix Tshisekedi. Proche de Martin Fayulu et de sa coalition Lamuka, Seth Kikuni prend part active aux multiples revendications de l’opposition notamment le combat pour la dépolitisation de la Centrale Électorale.

Au sein de la coalition on se prépare déjà à intensifier les actions de la rue pour exiger des réformes électorales consensuelles. Plusieurs manifestations sont prévues devant le siège de la CENI à Kinshasa.

La Tribune Plus

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici