Ecoutez cet article

Augustin Kibassa, ministre des PT-NTIC se prépare pour répondre aux préoccupations des députés nationaux relatives à la taxe Registre des Appareils Mobiles (RAM) ce mercredi, à la suite de la question orale avec débat lui adressée depuis quelques temps par le député national Union sacrée Claude Misare.

Seulement, les jours de Kibassa à la tête des PT-NTIC sont comptés, car il est d’ors et déjà visé par une motion de défiance déposée le mardi dernier par un groupe de députés du Front commun pour le Congo (FCC), qui selon les dernières informations à notre possession, a récolté 101 signatures des députés.

Cette plénière intervient après l’échec de la rencontre du Fleuve Congo Hôtel regroupant autour de Mboso et Kabund, tous les élus nationaux membres de l’Union sacrée de Tshisekedi.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici