Ecoutez cet article

Une vive tension a été observée jeudi 13 mai au stade des Martyrs à Kinshasa. La prière de clôture prévue pour clôturer le Ramadan n’a pas eu lieu. Selon le Cheick Abdallah Mangala Luaba, président de la communauté islamique au Congo, une frange dissidente de cette communauté a semé les troubles s’en prenant même aux agents de l’ordre venus assurer la sécurité des lieux. Suivez le procès en flagrance des auteurs des actes.

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici