Ecoutez cet article

Le rapprochement entre Delly Sesanga et Martin Fayulu est un mariage politiquement improductif que le peuple congolais avait voué à l’échec lors élections de 2018 après l’aventure de Genève, tacle le secrétaire général de l’UDPS.

Augustin Kabuya Tshilumba dit ne pas être surpris de la prise de position du président de Envol, lors de sa récente sortie médiatique ratée sur TV5 Afrique. Sesanga, l’homme aux multiples visages, surtout quand ses intérêts ne sont pas rencontrés.

»Je ne suis pas surpris si les gens trouvent important de mettre sur pied leur structure. Néanmoins, qu’il soit dit en passant que Fayulu et Sesanga étaient dans un bloc de Lamuka contre l’UDPS après Genève et la suite est connue de tous. C’est un mariage de longue date et si les masques tombent, il n’y a pas de problème. Fayulu et Sesanga sont députés, s’ils trouvent mieux de se mettre ensemble pour porter un jugement non fondé contre Félix Tshisekedi tant mieux. Toutefois, il faut que la population le sachent, ces gens ne veulent plus aller aux élections, ils ont peur car tous deux savent bien que si nous allons aux élections aujourd’hui, ils vont perdre, c’est ainsi qu’ils créent ces agitations inutiles. Nous irons aux élections en 2023. Si Fayulu et Sesanga pensent qu’ils vont faire des manœuvres c’est leur problème », a prévenu Augustin Kabuya sur un ton moqueur.

Delly Sesanga a annoncé la sortie d’une structure avec Martin Fayulu pour barrer la route au glissement et tenir les élections dans le délai. Sa prise de position est commentée dans tous les sens. Certains analystes politiques accusent l’élu de Luiza d’inconstance politique, ancien des rebellions RCD et MLC, allié de Moïse Katumbi avant Genève, allié Tshisekedi pendant la campagne électorale et après élections, il fait aujourd’hui volte-face pour rejoindre Fayulu pour n’avoir pas été pris dans l’équipe du gouvernement d’union sacrée.

Sesanga est ce type de politique qui est prêt à tout abandonner pour protéger ses intérêts. Il a retiré en 2017 sa proposition de loi sur l’identification de la population pour compliquer la vie à ses alliés du FCC après la sortie du gouvernement Tshibala, a tancé un notable du Kasaï central.

Ouragan

DiaspoRDC TV

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici