Joseph Kokonyangi haut cadre de la Majorité présidentielle (MP) et du Front commun pour le Congo (FCC) accuse l’église catholique d’offrir ses bons offices pour faciliter un rapprochement entre “Cap pour le Changement” et “Lamuka”, deux coalitions électorales soutenant respectivement Félix Tshisekedi et Martin Fayulu à la course présidentielle.

Selon lui, ces tractations qui se déroulent en coulisses sous l’égide de l’église catholique a pour objectif de trouver une candidature commune entre ces deux plateformes de l’opposition à la présidentielle du 30 décembre 2018.

Kokonyangi a, dans une intervention médiatique, appelé l’église catholique à la neutralité afin de rester au milieu du village.

Dans le camp de Lamuka, on reconnaît le contact avec la coalition qui soutient la candidature de Félix Tshisekedi à cette présidentielle.

Contacté par MCP, le porte-parole d’Adolphe Muzitu précise que ces négociations entre Lamuka et Cach sous la médiation de l’église catholique vise plutôt à renforcer la surveillance électorale pour la vérité des urnes et non à désigner un candidat commun.

MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici