Ecoutez cet article

39 professeurs de l’Université de Kinshasa sont morts cette année. C’est un record, précise l’Association des professeurs de l’UNIKIN (APUKIN). Parmi les causes, il y a le coronavirus, mais pas que ça.

Les professeurs déplorent les conditions de vie difficile, l’absence de la prise en charge médicale, les conditions de travail davantage compliquées avec des salles bondées. Environ 1100 professeurs doivent s’occuper de presque 30.000 étudiants. Il faut ajouter à cela le stress provoqué par les promesses non tenues du gouvernement.

Depuis plusieurs années, ils demandent l’amélioration de leurs conditions de vie et du travail du personnel académique, scientifique, administratif, technique et ouvrier en payant au moins 5 000 USD aux professeurs associés et en respectant la tension salariale pour les autres catégories.

Parmi les revendications des professeurs de l’UNIKIN, il y a la cessation de la retenue de l’IPR sur une “rémunération insignifiante et difficilement acquise”.

Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici