Ecoutez cet article

Un accident de circulation routière, survenu mardi 29 octobre 2019 sur la route Walungu-Bukavu en commune de Bagira (Sud-Kivu), a fait sept morts et une quarantaine de blessés graves. Le conducteur d’un camion, qui transportait les militaires des FARDC, a perdu le contrôle de l’engin. L’excès de vitesse serait à la base de cet accident mortel.

L’accident s’est produit au quartier Chiriri en commune de Bagira aux environs de 17heures, locales. Selon le président de la société civile noyau communal de Bagira, Gentil Kulimushi, le camion venait de Walungu pour Bukavu avec à son bord des militaires et leurs effets.

Dans une grande vitesse, le conducteur a perdu le contrôle au volant et le camion s’est renversé, ramassant même les passants.

Sur le champs, sept morts et quarante-quatre blessés graves ont été dénombrés, confirment des sources proches de la société civile de Bagira. Les blessés ont été acheminés à l’hôpital pour des soins urgents.

Quelques heures après l’incident, des services sanitaires environnant et ceux du centre-ville ont été mobilisés pour déployer les ambulances sur le lieu du drame, afin de désengorger l’hôpital de Chiriri qui n’a pas pu contenir toutes les victimes.

Des sources médicales indiquent que d’autres blessés ont été transférés à l’hôpital général de référence de Bukavu, où ils suivent des soins appropriés.

Radio Okapi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici