Les autorités congolaises ont décidé la coupure d’internet et des SMS le 31 décembre, lendemain du triple scrutin dans le pays. Quel est l’impact de cette mesure pour les sourds et malentendants ? A Goma, chef-lieu du Nord-Kivu

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici