Ecoutez cet article

Au moins 16 civils parmi lesquels un nourrisson ont été enlevées lundi dernier par les présumés combattants ADF au cours d’une attaque dans la cité d’Oicha, une trentaine de kilomètres au nord de la ville de Beni (Nord-Kivu), a annoncé le gouverneur Julien Paluku.

L’attaque avait ciblé le quartier Bakaiko, dans l’est d’Oicha.

“Il y a plus de 16 personnes qui ont été enlevées à Oicha parmi lesquelles un bébé de quatre mois. J’ai partagé cette information avec le chef d’état-major des FARDC qui est dans la région, pour planifier de nouveau les opérations contre ces rebelles”, a déclaré mercredi Julien Paluku lors d’une visite à Oicha.

Une position de l’armée était également incendiée par les combattants lors de l’attaque.

Le chef d’état-major général de l’armée, le général Mbala arrivé en début de semaine dans la région, a tenu des réunions notamment avec les services de sécurité à Beni, après une attaque des présumés ADF qui a causé une vingtaine de morts dans la ville.

Yassin Kombi

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici