Le ministre de la Décentralisation et réforme institutionnelle Azarias Ruberwa a porté plainte le mercredi 3 juin 2020 au parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe contre des personnes qui l’accusent sur les réseaux sociaux de détenir un cachot privé chez lui à la maison.

Il affirme que cette plainte est déposée contre l’inconnu et que le parquet s’actionnera à mettre la main sur tous ceux qui s’hasarderaient à poster des fausses informations sur les réseaux sociaux à son sujet.

“Je suis venu officiellement déposé ma plainte aujourd’hui contre tous ceux qui diffusent des fausses informations sur ma personne. On affirme à tort que j’ai une prison privée chez moi et que je détiens des armes à feu. D’autres vont même jusqu’à dire que ce déconfinement de la Gombe avait pour but inavoué de perquisitionner ma maison où j’hebergerais plus de 2.000 militaires étrangers”, a-t-il déclaré.

Il convient de rappeler que plusieurs photos des individus maigrichons, presque mourants ont circulé sur les réseaux. Selon les auteurs de ces publications, il s’agirait des personnes retrouvées dans la prison cachée que Ruberwa détiendrait dans sa résidence de la Gombe.

Orly-Darel Ngiambukulu

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici