Dans une correspondance adressée lundi 28 janvier au coordonnateur du Front commun pour le Congo (FCC), l’Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) de Bahati Lukwebo propose une clé de répartition des postes de responsabilités politiques entre différents regroupements du FCC. Considérant le nombre d’élus nationaux comme provinciaux, le PPRD et tous ses partis qui lui sont associés détiennent 33% contre 67% pour les autres alliés du FCC, dont l’AFDC-A.

Ces taux se traduisent par 117 députés nationaux et 156 députés provinciaux pour le PPRD. Les autres alliés au sein du FCC, dont l’AFDC-A, détiennent 218 députés nationaux et 339 provinciaux. Ainsi donc pour les candidats gouverneurs de province, s’appuyant sur une règle de la proportionnelle, Bahati Lukwebo indique que deux provinces seulement ont été gagnées par le CACH de Felix Tshisekedi.

Les 24 autres provinces reviennent au FCC. Le PPRD et sa mosaïque d’autres partis prennent le règne de 8 provinces en laissant les 16 autres à ses alliés du FCC.

Tenant compte de l’ancrage, un regroupement présente un candidat gouverneur pour 20 élus provinciaux. Même répartition pour les vice-gouverneurs et présidents des assemblées provinciales.

Selon le schéma de Bahati, seront représentés au sein du bureau de l’Assemblée nationale, les sept premiers regroupements : PPRD, AFDC-A, AAB, UDPS-Tshisekedi, PPPD, AA et Alliés ainsi que AABC.

Par ailleurs, avec un gouvernement de 36 ministres et 9 vice ministres, pour 11 députés élus un regroupement gagne 1 ministère, en tenant compte de la solidarité sans compter les ministères de souveraineté.

Cette démarche, précise Modeste Bahati Lukwebo, vise la cohésion sur fond de justice et d’équité.

Radio Okapi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici