Ecoutez cet article

Le Comité Laïc de Coordination (CLC) s’est félicité de son combat pour l’alternance politique ces derniers mois. En marge de la messe d’action de grâce organisée ce mardi en mémoire des victimes des marches organisées sous sa houlette, le CLC a interpelé le nouveau président.

« En définitive, ce que le peuple attend désormais du nouveau président de la République en hommage au grand combattant de la démocratie que fit Etienne Tshisekedi, c’est l’instauration d’un véritable Etat de droit qui amènerait le changement auquel aspirent tous les congolais depuis des décennies », a dit Isidore Ndaywel è Nziem, modérateur du CLC.

C’était également l’occasion de rendre hommage aux différentes personnalités et entités qui ont soutenu ces laïcs dans leur combat.

« Au bout de treize mois de ce parcours, nous ne pouvions que rendre grâce à Dieu mais aussi nous acquitter de notre dette de reconnaissance envers vous tous ». Ils ont remercier Mgr Laurent Monsengwo et son successeur Mgr Fridolin Ambongo. Ils ont également adressé leurs remerciements à la CENCO ainsi qu’au peuple congolais », a ajouté le Professeur Ndaywel.

actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici