Ecoutez cet article

Près de deux mois après la destitution de Jeanine Mabunda et de son bureau, l’Assemblée nationale congolaise a élu sa nouvelle équipe dirigeante. À sa tête, Christophe Mboso N’kodia Pwanga, doyen de la chambre basse et nouvel atout du président Félix Tshisekedi.

« Biden »

Né en 1942, Christophe Mboso N’kodia Pwanga est sans doute l’un des principaux bénéficiaires du divorce entre Félix Tshisekedi et son prédécesseur, l’ancien président Joseph Kabila. À 78 ans, le nouveau président de la chambre basse est le doyen des élus nationaux.

C’est à ce titre qu’il a pris les commandes de l’Assemblée nationale, le 9 décembre dernier, en qualité de président du bureau d’âge. C’est lui qui a présidé la séance portant sur l’examen des pétitions des députés réclamant la destitution de Jeanine Mabunda et de son bureau. Son âge, le même que celui du nouveau président des États-Unis, lui vaut également d’être surnommé « Biden » par ses collègues députés.

Jeuneafrique

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici