Ecoutez cet article

Au cours de la réunion extraordinaire des ministres ce vendredi 12 octobre, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a rapporté qu’au total sept Congolais se trouvaient à bord de l’Antonov 72 disparu le jeudi 10 octobre alors qu’il transportait la logistique de la présidence de la république. Le bilan initial faisait état de quatre Congolais à bord dont son chauffeur et trois membres de sa garde rapprochée.

« Avant d’entrer dans le vif de sa communication, le Président de la République a informé les membres du gouvernement du crash de l’avion du type Antonov transportant du matériel logistique de la Présidence, dans lequel se trouvaient sept (07) compatriotes au service de la Nation. Le Chef de l’Etat a indiqué que les recherches qui se poursuivent dans la partie Nord de la province du Maniema avec l’aide de la MONUSCO laissent entrevoir la localisation de l’avion dans peu de temps », dit le compte rendu de la réunion du gouvernement.

Selon Kasongo Mwema, porte-parole du Président de la République, Félix Tshisekedi « garde encore un mince espoir » tant que l’épave de l’appareil n’a pas été retrouvé.

« Profondément affecté et très peiné par la tragédie de l’Antonov de la logistique présidentielle, Félix Tshisekedi garde encore un mince espoir, tant que l’épave n’a pas été retrouvée », a déclaré via son compte Twitter, Kasongo Mwema.

Un avion de la Monusco a décollé à 9h45′ de Goma, ce samedi 12 octobre, pour appuyer les FARDC dans les recherches de ce qu’est devenu l’Antonov 72 affrété par la présidence de la République. La mission de l’ONU en RDC avait précédemment annoncé qu’elle mobiliserait trois avions mais en raison de mauvais temps, d’autres appareils sont en stand bye.

L’avion essaie de localiser avec précision le site du crash qui se situerait à plus ou moins 80 km du village de Pene Djoka, sur la montagne de Katumwe vers Kasese (Maniema), selon les premières informations rapportées par la présidence de la République.

Actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici