Ecoutez cet article

Selon nos sources, Leila Zerrougui, Chef de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), a échangé avec Félix Tshisekedi. Elle lui a assuré le soutien de la MONUSCO « pour tout ce qui pourra être fait » après le crash de l’Antonov militaire affrété par l’armée.

Les deux missions de reconnaissance faite samedi par un avion de la Monusco n’avaient rien données.

Ce dimanche, les dernières informations rapportées par des sources indépendantes font état de la découverte de l’épave dans la province du Maniema.

Une mission provinciale a été dépêchée expressément par voie terrestre à la zone indiquée par les témoins.

De leur côté, les sources onusiennes ne confirment ni n’infirment cette information arguant que c’est aux autorités congolaises de communiquer sur ces dernières étapes.

Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici