Ecoutez cet article

Après la reconnaissance par le ministère de l’intérieur des quatre partis politiques dénommés “Union pour la démocratie et le progrès social”, le secrétaire général de l’UDPS, Jean Marc Kabund A Kabund accuse le pouvoir de semer la confusion au sein de l’opinion en prévision des élections.

Kabund qui dit reconnaître l’existence de l’UDPS dirigée par Félix Tshisekedi accuse le pouvoir de mauvaise foi en ce qui concerne l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre qui exige la fin de dédoublement des partis politiques.

“Si l’accord de la Saint-Sylvestre a été appliqué de bonne foi on en serait pas là. Ils peuvent créer 20 ou 30 UDPS, en 2006 il y avait 6 UDPS reconnues sur la liste de la CENI, c’est l’histoire qui se répète. Aujourd’hui Kabila est dans sa phase terminale de son plan, il voudrait créer de la confusion et nous mettre dans un débat qui est sans tête ni queue, nous ne voulons pas entrer dans ce débat”, a dit à ACTUALITE.CD Jean Marc Kabund.

Le Conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre 2016 et le ministre de l’intérieur, Henri Mova ont annoncé la semaine dernière la rectification de la liste des partis et regroupements politiques sur base des recommandations du CNSA. Cet organe avait plaidé pour la reconnaissance de seule UDPS dirigée par Félix Tshisekedi au détriment de celles conduites par Bruno Tshibala et Valentin Mubake.

Stanys Bujakera Tshiamala

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici